IMG_5652.JPG

750 ans d'Histoire

L’histoire de Falnuée remonte au 13ème siècle lors de la construction du Donjon, qui, à l’origine avait ses fondations dans l’ancien lit de l’Orneau.  Falnuée vient du mot « Fagus » : le hêtre.

Contemporaine du Château de Mielmont situé sur les falaises au fond du practice, la tour surveillait la Vallée de l’Orneau, alors qu’une autre tour encore plus imposante, érigée à 1.5km à l’ouest, surveillait la Vallée de la Ligne à Villeret.

Ces trois monuments faisaient partie du dispositif de défense du Comte de Namur face à celui du Duché de Brabant dont le Château de Corroy-Le-Château, le Château de Sombreffe et la Ville de Gembloux n’étaient qu’à quelques kilomètres.

 

C’est vers 1430 que les provinces belges furent réunies par Philippe Le Bon et que Falnuée perdit son rôle défensif. Il vendit son fief à une famille noble. C’est ainsi qu’une demeure fût ajoutée puis des écuries et des granges. Un blason sur la grande écurie indique la date de 1742.

 

La tour a été restaurée au 19ème siècle.

A l’origine, il devait y avoir un pont levis et le toit était plat. L’un des caractères remarquables est la latrine en encorbellement. A l’époque, c’était du « tout à l’Orneau ».

 

Après la révolution française, la ferme garda sa vocation agricole jusqu’en 1987.

 
DSC_0019.JPG

La Pelouse Calcaire

Plus de 5 hectares du Golf de Falnuée sont en zone Natura 2000.

C’est dire si Falnuée est un site riche pour sa biodiversité.

 

Et son joyau est la pelouse calcaire, talus situé en contrebas du fairway du trou N° 14, qui se caractérise par sa flore particulière que l’on retrouverait plutôt dans les Alpes ou dans le sud de la France.

 

Un de ses hôtes le plus remarquables est le Demi-Deuil, un papillon qui est ici le plus au nord de son aire de répartition. 

 

© 2021 créé par Biogreen

La tour, la chapelle